mercredi 31 décembre 2008

Fréquences radios: quand on veut on peut..

Nous avions relaté la saga de l'attribution des fréquences FM et la manière dont BFM avait été écarté de manière tout de même étonnante pour un observateur extérieur.

Lessines Inter a (aussi) souffert de cette attribution de fréquences. Comme nous l'apprend La libre, "La ministre de la Culture de la Communauté française, Fadila Laanan, va lancer un appel d'offres au printemps 2009 pour une nouvelle fréquence radio"

La suite vaut son pesant d'or:


"Suite aux deux appels précédents, aux recours et à la décision du Conseil d'Etat et à la mise en oeuvre pratique des autorisations, il apparaît que des besoins n'ont pas été satisfaits", indique la ministre. "C'est pourquoi j'ai invité le service technique des fréquences du ministère à entamer une recherche de fréquence."

Suite à cela, une fréquence a pu être détectée et un appel d'offres restreint pourra être lancé au printemps 2009"

Donc si je comprends bien, les fréquences radio jouent à cache cache et il faut lancer des recherches pour les trouver.

Grand bien fasse à Lessines Inter.

La ministre ne pourrait-elle pas lancer une recherche aussi pour une radio dont la nécessité est plus grande encore en ces temps de crise financière? Car il faut bien reconnaître que les infos des différentes radios et TV sont plutôt généralistes. Ce n'est pas un reproche: une information structurée et recherchée est nécessaire.

BFM le faisait.

BFM le fera?

Le paiement des profs en décembre

Les professeurs ont été payés en décembre!!!!!


Ca c'est la nouvelle extraordinaire. Le salaire de décembre payé en décembre.

Mais, les socialistes voulaient faire cela depuis longtemps, oui, oui. D'ailleurs il suffit de lire la circulaire

"A plusieurs reprises sous cette législature, le Gouvernement de la Communauté française a interpellé en vain le Ministre des Finances pour qu’il apporte les modifications dérogatoires aux dispositions fiscales, nécessaires afin d’empêcher que les agents subissent les effets négatifs ainsi décrits."

Bon, c'est tout de même une situation qui date de 1984...

Plusieurs choses:

1. En 1984, ce "système" avait été établi pour la raison très simple que l'Etat a une comptabilité un peu spéciale: entrée sortie et pas de comptabilité en partie double. Donc on ne regarde que les entrées et les sorties.
Donc, en payant le premier jour ouvrable de 1985, le budget de 1984 a été équilibré. Bien sûr cela ne fonctionne qu'une seule fois, mais cela fonctionne.

2. Pour revenir à une situation "normale", il y avait deux problèmes:

2.1. Il faut avoir l'argent pour le faire. Je ne suis pas sûr que la CF l'avait. mais soit.

2.2. La conséquence fiscale. Cela signifie donc que cette année, les enseignants sont payés 13 fois. Le 13ème mois (non pas un mois supplémentaire, comme le libellé le laisse entendre), est donc taxé au taux marginal supérieur (45% au lieu de 40 % ou 50% au lieu de 45%). Cela signifie donc que les enseignants auraient payé 5 % d'impôts en plus simplement parce qu'ils sont payés 3 jours plus tôt.

3. Ce mois sera donc payé sous forme "d'arriéré" et donc taxé au taux moyen de l'année précédente. là c'est l'inverse, les profs y gagnent. Au lieu de payer le taux marginal (par exemple 40%), ils payeront le taux moyen (par exemple 30%).

4. Etait-ce si important?

4.1. A en croire certains forums, oui. Recevoir son salaire le 4 ou le 5 janvier plutôt que le 31 décembre était une catastrophe pour certains. Même si un 13ème mois, en fait une prime de fin d'année correspondant à moins qu'un mois, avait été versé vers le 24 décembre.

4.2. A en croire d'autres forums, ce n'était pas le cas. car il semble qu'il y ait des enseignants qui arrivent à avoir encore quelques euros en fin de mois, ou qui peuvent retrder leur épargne de 3 jours.

4.3. A en croire le ministre Dupont, c'était primordial.
4.3.1. Plus important que le décret mixité.
4.3.2. Plus important que le problème de la violence dans les écoles
4.3.3. Plus important que le problème des locaux insuffisants ou vétustes
4.3.4. Plus important que la qualité de l'enseignement.

4.4. Mais cela va dans le sens de l'augmentation du pouvoir d'achat (sic)
Si je comprends bien, pour augmenter le pouvoir d'achat de tous les Belges, il suffirait de payer les salaires deux jours plus tôt.

"M. Dupont se réjouit de cette mesure qui, parmi d’autres, améliore le pouvoir d’achat des enseignants à une période de l’année particulièrement difficile"

5. Pourquoi cette année?

Certainement pas grâce à la crise financière.
Je serais d'ailleurs une trèèèèès mauvaise langue que de supposer que les élections en juin prochain ont jouer un rôle, si petit soit-il :-)

6. Pourquoi le taux moyen?
Bien sûr, le taux marginal ne se justifiait pas. Mais qualifier ce salaire "d'arriéré" est une astuce qui me dérange.
Dans le passé, ce salaire n'était-il pas considéré comme "arriéré", puisque payé l'année suivante? Si oui, dans ce cas, les enseignants gagnaient chaque année 10 à 15 % sur leur mois de décembre..


Au fond si le budget de la CF permettait de payer 13 mois cette année-ci, pourquoi ne pas vraiment payer une prime aux profs?

mardi 30 décembre 2008

Herman van Rompuy, Premier?

Tout d'abord, que l'on me comprenne bien: le plus important est de sortir très rapidement de cette crise. Donc Herman Van Rompuy, pourquoi pas?

Mais il est tout de même affligeant de voir comment la politique se fait chez nous!

On a justifié Leterme parce qu'il avait eu 800.000 voix. On a justifié le CD&V parce qu'il était avec la NVA le premier parti.

Qui est le premier parti aujourd'hui? Le MR!

Logiquement (mais y a-t-il une logique en politique?), c'est au MR que la place du Premier aurait dû revenir.

Au lieu de cela, on se lance dans des bagarres dans laquelle personne ne sort gagnant:

1. Pas Reynders. Le PS n'en veut pas. La peur que cela profite au MR l'emporte sur le fait que cela aurait profité aux francophones.

2. Pas Verhostad: un VLD, non mais. Le CD&V ne peut pas prendre le risque que ce soit un VLD qui résolve la crise.

3. Pas Dehaene: il est trop dangereux, il pourrait arriver à une solution. Donc, le VLD n'en veut pas.

Bon, il faut un CD&V, pas trop fort pour qu'il ne résolve pas les problèmes sur lesquels Leterme s'est cassé les dents.

Herman Van Rompuy avait ce profil.

Mais ce n'est pas fini: la place du Président de la Chambre devient libre. Comme le VLD a "fait une fleur" au CD&V, il faut qu'on leur renvoie l'ascenseur.

On prend alors Patrick De Wael (pas encore confirmé) comme président de la Chambre. Zut, il était ministre de l'Intérieur. Il faut trouver un remplaçant. Ben, si on prenait ...comment il s'appelle encore, ah oui: Guido De Padt. VLD aussi.

Maintenant il faut recompter tous les points. Un Premier cela vaut combien de points? Le président de la Chambre? Combien.

Tiens au fond, le MR a négocié quoi?

Et le PS? Les Flamands lui doivent une fière chandelle pour Didier Reynders. Suis curieux de voir!

Malgré la baisse des taux, la croissance de M1 et de M3 ralentit

Nouvelle preuve, si nécessaire, que l'outil du taux d'intérêt de la BCE est loin d'être suffisant.

En effet, en novembre, la croissance tant de M1 que de M3 a ralenti.

Une perle d'un (futur) prof

C'est pas charitable de ma part, mais soit.

Je ne citerai pas le site d'où vient cette perle:

"je dois donner une leçon sur la variation des stocks mais on m'a dit de ne pas confondre avec valorisation des stocks. Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer la différence entre ces 2 notions?"

RIP Christian Dupont

Le Grand Barnum nous rappelle que la saga du décret mixité n'est pas terminée.

Le Grand Barnum: RIP Christian Dupont

Sur le site du Pan, toutes les techniques de manipulation sont présentes.

Grâce au concours malveillant de bourges cathos qui ont le temps et l’argent de veiller à l’homogénéité sociale dans laquelle fifille et gamin évolueront – faudrait quand même pas qu’un bronzé balade ses microbes dans leur classe !

Bien sûr si on écrit Catho, Catteau, cela devient un (tout petit) peu moins faux.
Cela voudrait dire aussi que seules les écoles catholiques ont des problèmes d'inscription? Que seules les écoles cathos sont considérées comme bonnes écoles?

Quand au "bronzé malade", il faudrait tout de même que l'auteur de l'article se promène dans les cours de ces écoles. Et il verra que la mixité "sociale" y existe bien.

d’élitisme que partage encore une part de la société – celle-là même qui demande davantage d’égalité quand il s’agit de renflouer ses pertes boursières

A mourir de rire. L'auteur a donc fait une étude statistique et a pu vérifié cette assertion. Tentative de ramener à lui quelques personnes qui sont convaincues que les actionnaires Fortis sont de vils spéculateurs. Ces personnes ne sont pas venues à l'AGE. Ils auraient vue la tête de ces "vils spéculateurs"

caractère intrinsèquement générateur d’inégalités de la multiplication des réseaux scolaires

C'est toujours bon de revenir sur le problème des réseaux.
Tiens au fond, pour voir le réseau qu'il faut supprimer, ne faudrait-il pas le faire de manière démocratique? Quelles sont les écoles qui ont le plus de suffrages, les écoles avec le plus de files?

atténuer la ségrégation sociale sur les bancs de l’école : la carte scolaire ou notre bon vieux tirage au sort (avorté à cause de la furie des… cathos)

Bon de nouveau cette attaque des cathos. L'auteur doit avoir un problème personnel, mais bon.

La carte scolaire? On a vu en France. Et en plus c'est absurde: les quartiers ne sont pas (très) mixtes. La carte scolaire va augmenter la ségrégation.

Le tirage au sort? On a vu.

fusion des réseaux et vous gagnez d’office 15 places au prochain PISA

Mais ce n'est pas le but du décret mixité.
Le but du décret mixité est de diminuer l'écart entre les meilleurs et les moins bons au test Pisa. Quitte à perdre quelques places!
Et ce sont des partisans acharnés du décret qui l'affirment (Aped)

Le choix est en effet très simple:

1. Accepter que certaines écoles forment différemment que d'autres: certaines mettent en avant le travail, d'autres la créativité, d'autres le sens critique. C'est sain et cela permet à chaue enfant de trouver ce dont il a besoin.

2. Améliorer le niveau de toutes les écoles.

3. Revaloriser les filières professionnelles et techniques.

mais cela, c'est un peu plus qu'un décret vite fait mal fait...: c'est du travail sur le terrain.

lundi 29 décembre 2008

Suisse: l'horloger qui veut convertir le temps à une nouvelle mesure

Un sujet un peu plus badin en ces temps de trêve...

Suisse: l'horloger qui veut convertir le temps à une nouvelle mesure, nous apprend le site d'Actu24.

Comme il a des difficultés de calcul mental, il trouve que convertir des minutes en heures est trop difficile.

Et donc il propose de diviser le temps en 10 divides. Je suppose que chaque divide est divisé en 10 centides.

Mais le quart d'une journée? C'est deux divides 5 centides. Soit. Ou encore 25 centides.

Swatch, un autre Suisse, tiens, avait déjà essayé de lancer un temps décimal. Sans succès.

dimanche 28 décembre 2008

mercredi 24 décembre 2008

Un dossier pénal lancé contre la juge Schurmans

Le Soir nous apprend qu'un dossier pénal est lancé contre la Juge qui est soupçonnée d'avoir renseigné son mari sur l'issue des délibérations de la Cour d'Appel.

Cette Juge avait elle déposé plainte contre ses collègues pour "harcèlement au travail" (sic). Cela parce que ses collègues étaient passés chez elle pour lui faire signer l'arrêt, alors qu'elle était "en congé maladie".

Intéressant de voir ce que cela donnera :-)

Les socialistes veulent offrir une alternative crédible et sérieuse, rendre l’espoir et la confiance aux citoyens.

Ben, c'est ce qui est écrit sur leur site en tout cas.

Pour ceux qui veulent rire un peu:
"«Cet incendie a été allumé par les pyromanes de la finances, les chantres du «laisser-faire» et cela a des répercussions désastreuses sur la vie des gens!», a réaffirmé Elio Di Rupo."

Le message est clair, c’est «non au capitalisme débridé et oui à l’économie de marché régulée»».dixit Elio.

Le capitalisme débridé, je ne comprends pas.

J'ai déjà signalé le lien sur la définition du capitalisme.

Pour "économie de marché régulée", je vais me pencher sur ce que cela veut dire. Cela me semble un oxymore à première vue, mais peut-être me trompé-je?

Elio a trouvé les responsables de la crise "La classe moyenne, les bas revenus sont touchés de plein fouet par la crise libérale que nous traversons."

Je dois reconnaître qu'à Cuba ils n'ont pas dû souffrir de Madoff.

Les petits jeux des politiques, y en a marre

Traduction libre de "

"Ondernemers zijn politieke spelletjes beu"

Faut dire qu'il n'y a pas que les entrepreneurs flamands.

Mais eux ils le disent!

lundi 8 décembre 2008

Fortis: "L'intérêt de la banque primait sur celui du client"

C'est ce que déclare un "top manager qui a mené une carrière fulgurante chez Fortis"?

Pas vraiment, c'est le ministre Tarabella qui l'affirme...


C'est dire tout le crédit (non bancaire) que l'on peut accorder à cette information. C'est vrai qu'il est temps de faire de la pub pour la future banque wallonne.

Pour ceux qui ne connaissent pas Monsieur Tarabella, c'est le ministre qui a finalisé le projets des PC dans les écoles (un budget de 85.000.000 € pour 40.000 postes, c'est dire), c'est aussi le ministre qui a proposé de remplacer les cours philosophiques par des cours ....de gym (c'était après les JO). Je ne cite pas les sources, sachant bien que la moitié des lecteurs ne me croiront pas tellement c'est énorme. Mais c'est vrai...

Monsieur Tarabella, nous savons bien que les politiques oeuvrent uniquement pour le bien de la population. Il suffit de voir les décrets actuels de la Région wallonne ou de la Communauté Française pour s'en convaincre.

Pauvre CF


Voir aussi Le Grand Barnum: Une banque wallonne ?

vendredi 5 décembre 2008

La Région wallone crée une banque

Le Trends en explique les détails.

C'est assez amusant de voir la Région se transformer en banquier.

Vont-ils faire mieux que les banquiers?

N'est-ce pas de la concurrence déloyale d'accorder des réductions d'impôts à ceux qui vont placer leur argent dans ce nouveau véhicule?

AG Fortis

On en a beaucoup parlé.

J'y étais :-)

Quelques réflexions:

1. On reproche au CA d'avoir pris des décisions "en croyant qu'ils savaient mieux que les actionnaires ce qui était bon pour eux".

Euh, ce n'est pas le rôle d'un CA élu par les actionnaires?

Et puis, les "associations de défense" des actionnaires sont-ils plus à même de savoir ce qu'il faut faire? J'en doute.

2. Les actionnaires ont-ils votés en connaissance de cause?

J'ai l'impression que les actionnaires ont cru voter la décharge aux administrateurs.
Je ne crois pas que les actionnaires ont compris qu'en refusant le Vicomte Davignon, ils "demandaient" à l'ancien CA de continuer encore un bon mois. Il aurait été plus rationnel de voter Davignon, quitte à convoquer illico une nouvelle AG.