mardi 27 janvier 2009

Saga Fortis: le rapport des experts

Voir aussi le relation complète des derniers événements chez le grand Barnum.


Update: Dans KBC la Flandre n'est pas nécessairement perdante: elle emprunte à 4 % et recevra 8.5% les années où il y a dividende.

De plus, KBC pourra racheter les obligations mais à 150 % de la valeur nominale...

Update
: les syndicats ont créé un site Internet incitant les travailleurs de chez Fortis de voter pour la reprise par BNP Paribas.

Les délégués ont-ils reçu des garanties personnelles pour leur emploi?

Ou sont-ils tellement innocents qu'ils ne se rendent pas compte que ce n'est pas la bonne solution?



Le Soir nous donne un avant goût du rapport des "experts"

Les experts les (les cessions successives) approuvent et recommandent aux actionnaires d'en faire autant.


La proposition des sages est que Fortis Holding reprenne une part minoritaire dans Fortis Banque (Belgique) et/ou dans Fortis Insurance Belgium.

Et sans rire:

"Toute la question est alors de savoir si et comment le holding peut financer ce retour d'actifs en son sein. Car qui dit maintien d'une fraction du capital de la banque et ou de l'assurance dans le holding dit aussi rentrées moindres sur les cessions déjà convenues (Fortis Insurance Belgium a été vendu à 5,7 milliards d'euros à BNP Paribas, alors que la banque a été rachetée pour 9,4 milliards par l'Etat belge via la SFPI). Les experts ont sur ce point l'une ou l'autre piste de compensation à suggérer à BNP Paribas, qu'ils invitent à un geste financier."


125.000 euros plus peut-être un supplément pour ça?

Je crois rêver.

7 commentaires:

Anonyme a dit…

De la part de VDB :

Je l'avais dit ! Et re-dit !

Les experts ne sont pas si bêtes finalement ! Ils ont vu clair et ne se sont pas exprimés sur le prix (ou la valeur comme tu veux) ; mais bien sur la situation de Fortis. BRAVO !

"Les décisions prises début octobre s'expliquent et se comprennent. Les experts les approuvent et recommandent aux actionnaires d'en faire autant."

Anonyme a dit…

Toujours VDB.

Peut-être que les syndicats de Fortis ont plus d'informations que toi ?

Et en fonction de ces informations, ils sont à même de faire de meilleures recommandations ?

echocynique a dit…

Ce serait bien la première fois qu'un syndicat ferait une recommandation intelligente.
Il suffit de lire ce qu'ils écrivent sur leur site pour se rendre compte qu'ils nont rien compris!

himself a dit…

Le 26 janvier, une partie du personnel de Fortis Banque Belgique (notamment les syndicats chrétien et libéral au sein de la banque, des cadres et des agents Fortis), appellent les actionnaires de Fortis holding à voter, lors de l'assemblée générale extraordinaire pour la reprise de Fortis Banque par BNP Paribas, mais contre la vente de Fortis Nederland à l'Etat néerlandais. Constitués en « front Fortis » (http://www.frontfortis.be/fr/home.htm), ils communiquent: « le projet industriel avec BNP Paribas est la seule garantie pour l'emploi à moyen terme ». De son côté, le groupe bancaire français BNP Paribas a annoncé qu'il estimait son bénéfice net à environ 3 milliards d'euros en 2008. Le bénéfice annuel estimé est en baisse de plus de la moitié par rapport à celui de 2007, où il était de 7,8 milliards d'euros. Entretemps, la banque a été rattrapée par la crise à l'automne qui a fait plonger dans le rouge ses résultats au quatrième trimestre.
Le Groupe a également annoncé qu'il allait renforcer ses fonds propres en émettant des actions de préférence pour un montant de 5,1 milliards d'euros. Dans le cadre de la deuxième tranche du plan français de recapitalisation, BNP Paribas va émettre des actions de préférence sans droit de vote pour un montant de 5,1 milliards d'euros, ce qui devrait porter son ratio de solvabilité ("Tier One") aux environs de 8%.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fortisgate#Chronologie_.28III.29_:__A_partir_du_.22deuxi.C3.A8me_plan_de_sauvetage_des_banques.22.2C_.C3.A0_aujourd.27hui.

himself a dit…

Ce matin à 9 heures, la séance de la Chambre du commerce se tiendra devant la Cour d'appel d'Amsterdam. Euroshareholders demandait que les actionnaires néerlandais de Fortis, qui seront réunis en assemblée générale extraordinaire le 13 février à Utrecht, aient également le droit de se prononcer sur les opérations de vente des 3, 5 et 6 octobre 2008.

Anonyme a dit…

Toujours le vieux.

Comme d'habitude, et comme les actionnaires de Fortis, quand un événement se produit (comme l'information des syndicats) que tu ne comprends pas ou qui ne va pas dans le sens de ton analyse, il faut que que tu trouves des explications tirées par les cheveux pour l'expliquer (ici : les syndicats sont bêtes ; au lieu de : les syndicats ont accès à plus de données que toi, ce qui me paraît nettement plus plausible).

Crois-moi, j'en connais des syndicats chez Fortis et ils sont loin d'être les arriérés mentaux qu'on décrit souvent !

himself a dit…

Effet de bord à l'Affaire; tu me demandais ce que devenait une certaine conseillère: http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/477496/humiliee-la-juge-schurmans-se-rebiffe.html