samedi 11 octobre 2008

Le gouvernement fait le point sur la banque Kaupthing

"Nous allons suivre ce dossier de prêt."

Quoi ils ont prêté de l'argent à la banque? La banque leur a prêté de l'argent?

Ou bien s'agit-il d'une faute d'orthographe et voulaient-ils dire "Nous allons suivre ce dossier de près."

2 commentaires:

himself a dit…

@Echocynique

J'allais relever aussi, mais je vois que tu as été lus rapide que le clerc: dicocynique ?

Excellent WE.

xavier a dit…

Je trouve cela piquant.

Cela montre plusieurs choses:
- le rédacteur du SPF
- le correcteur de SPF
- le ministre
- les journalistes

ont laissé passer la faute.

Déjà que l'absence de correcteurs dans les journaux donne des erreurs qui sont plus que des coquilles.

Mais ici dans une affaire de 10 à 60 milliards d'euros (selon que l'on prenne le prix payé ou la valeur réelle, on aurait pu prendre le temps de vérifier