jeudi 25 septembre 2008

Tranferts Nord Sud. Flandres Wallonie

Petit comparatif des titres:

De Tijd: Vlaming geeft Waal elk jaar bijna 1.000 euro
(Nationale Bank) Wallonië ontvangt jaarlijks 6 miljard euro solidariteit

L'Echo: Les transferts Nord - Sud vont nettement diminuer

Deux éclairages différents d'un même rapport de la BNB qui, elle, donne un titre plus "scientifique et neutre": Transferts et mécanismes de solidarité interrégionaux via le budget des administrations publiques"

Dans l'article du Tijd, on insiste évidemment sur les transferts actuels. on signale, discrètement, que Bruxelles contribue aussi à la Wallonie.

A la fin de l'article, le Tijd signale tout de même, sans développer: "Uit prognoses blijkt dat de demografische evolutie de komende jaren zal leiden tot een verdere daling van de transfers van Vlaanderen naar Wallonië."

L'Echo lui trouve déjà une raison de se réjouir, si l'on peut dire "Depuis 2002 déjà, la Flandre est gagnante pour les transferts au niveau des pensions"

De plus, toujours dans l'Echo, "Mieux : si le sud du pays parvient à rattraper son retard économique et à réduire son taux de chômage, les transferts de la Flandre vers la Wallonie se réduiraient à peau de chagrin (voir notre graphique). Bruxelles deviendrait le premier contributeur à la solidarité entre Belges. Et dans le cas, certes idéaliste, où le chômage serait identique dans les trois Régions, les Wallons et les Bruxellois paieraient pour les Flamands !"

De plus, l'Echo veut relativiser: "Ce n'est pas tout. Selon l'étude de la BNB, les transferts entre Régions sont moins élevés en Belgique que dans les pays voisins. De quoi relativiser leur importance."

Et l'Echo ajoute tout de même, avec raison AMHA: "Important : ces transferts alimentent une certaine rancœur au nord du pays. Leur diminution pourrait également réduire les tensions entre Flamands et francophones. A l'heure où s'amorce enfin un dialogue communautaire, l'étude de la BNB tombe à point nommé."


L'Echo a peut-être raison. La BNB en tout cas remet un rapport très détaillé qui fera peut-être réfléchir monsieur Leterme (qui trouvait qu'il y avait trop de monde à la BNB)

Et en tout cas, il faut voir ce que la presse flamande en dira. Je n'ai lu que le Tijd et je trouve que pour une fois le Tijd n'a pas vraiment fait son travail de décryptage de l'information. LEcho un peu plus, mais..

Par exemple dans l'article de la BNB, une not rappelle que le critère retenu est le lieu de domicile, même si une certaine logique porterait à utiliser le lieu de travail. Gageons que dans ce cas Bruxelles serait bien celle qui contribuerait le plus aux deux régions.

1 commentaire:

Echo a dit…

A tout Seigneur, tout honneur,

Dans la version papier du Soir du 26/9, une analyse digne de ce nom.

Avec la mise en exergue des différences notables entre la relation de l'Echo et du Tijd